Vous êtes ici

RETOUR(S) SUR PALERMO PALERMO de Claudia Palazzolo

Créée en 1990, la pièce de Pina Bausch Palermo Palermo conserve toute sa singularité, tant par les conditions de sa production que par le contexte de sa création. Entre 1985 et 1990, en effet, Palerme est mobilisée par un grand mouvement citoyen contre la mafia et la ville traverse une période définie comme le « Printemps palermitain ». Or Palermo Palermo est la seule pièce de Pina Bausch qui revendique de manière frontale, jusque dans son titre, le dialogue avec un territoire donné. Aussi, entre ruines, tarentelle et pupi, on y voit surgir les figures d’une Sicile mythique, originaire, sauvage, traditionnelle, rurale, mais détournées et dilatées dans le présent par la danse.
Proposant « une réinvention critique » de l’oeuvre par le dialogue qu’il fait apparaître entre contexte géopolitique et geste dansant, ce livre se situe dans le champ de l’histoire culturelle : qu’a fait Palerme au Wuppertal Tanztheater et qu’a fait à Palerme le Wuppertal Tanztheater ? Comment le contexte d’une création peut-il affecter le travail d’un artiste ? En révéler des aspects inédits ? Ce sont précisément les effets de la rencontre entre la compagnie de Pina Bausch et la ville de Palerme à un moment donné de son histoire que dégagent ces lectures de la pièce.

Images de couverture : Photo de couverture : Jean-Marie Gourreau
© Médiathèque du Centre national de la danse – Fonds Jean-Marie Gourreau

15 € / 2021, 17 x 21 cm - 978-2-490437-08-5